SAINT-BRIAC



Histoire de Saint-Briac

Par HENRI FERMIN, Historiographe dinardais et ancien Directeur du Musée de Dinard.

On se rend à Saint-Briac en empruntant la route très agréable qui passe à La Fosse et près du Golf Club. Autrefois un tramway desservait de Dinard, en passant par Saint-Lunaire, la station balnéaire de Saint-Briac.

Saint-Briac doit son nom à un saint irlandais et est bien situé à l’embouchure et sur la rive droite du Frémur qui, après avoir baigné les anciens remparts du château de Pontbriant, se jette dans la mer sous la tour des Ebihens , en face des récifs de l’île Agot. Deux plage s’y trouve celle du Port Hue située tout près du Golf Dinard-Saint-Briac crée à la fin du XIX eme siècle par la colonie britannique de Dinard et la très fréquentée plage de la Salinette à l’extrémité de laquelle se dresse le nom moins célèbre château du Nessey en briques, de style moyennageux.

Le port de Saint-Briac est dominé par la Croix des Marins érige à l’emplacement d’un antique dolmen dont un amas de pierres entassées lui servent de piédestal et d’où l’on découvre un rare panorama sur la baie, ses îlots et sur les Ebihens.

Une des plus belles promenades de la Côte d’Emeraude est celle que l’on fait en empruntant un chemin passant au sommet des falaises rocheuses. De ce chemin on domine tout l’estuaire du Frémur que délimite une petite péninsule dont le terrain s’abaisse vers la pleine mer et d’où l’on découvre la petite station de Lancieux.

Un petit chemin contourne les links du golf et contourne de charmantes petites criques ayant pour noms : le Petit Port, la Salinette, la Garde du Perron, la pointe de la Haye pour arriver à la plage du Port Hüe située juste dessous les terrains du Golf et de laquelle on peut revenir à pied à Saint-Lunaire.

 

 




Photo© réalisée, par Vincent Lemaire.

vincentlemaire@wanadoo.fr